Ville de Marsannay-la-Côte

Site officiel de la Ville de Marsannay-la-Côte


L'Espace social et culturel Bachelard

-------------------------------------------

L'un des deux premiers centres sociaux de Côte d’Or !
Rencontre avec Raphaël Desmurs, directeur du pôle social de la ville

On dit que le centre social de Marsannay-la-Côte est dans les premières places, comparativement aux autres centres sociaux du département, en quoi est-ce le cas ?

Si on fait une comparaison chiffrée avec l’ensemble des centres sociaux de Côte d’Or, deux éléments indiquent que le centre social Bachelard se situe dans les deux premières places au niveau départemental :
- Sur le plan financier, Marsannay-la-Côte se situe au 2e rang ; le premier étant celui des Grésilles à Dijon, qui bénéficie des aides particulières de l’État dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale et du Département de la Côte d’Or dans le cadre de l’aide à l’enfance. Le centre social Bachelard n’a pas les mêmes caractéristiques que celui des Grésilles, puisque notre centre ne bénéficie que des aides classiques de la Caisse d’allocations familiales. Ces aides sont néanmoins importantes puisqu'elles lui confèrent la seconde place au sein du département de la Côte d'Or.
- Sur le plan humain, le centre social de Marsannay-la-Côte est la première structure qui emploie le plus de personnel au niveau de la Côte d’Or ; il nécessite à peu près 45 équivalents temps plein contre 10 à 20 employés en moyenne dans les autres structures. C’est simplement une configuration de services que les autres centres n’ont pas en gestion propre.

On pourrait penser que s’il y avait un centre social de référence, ce serait celui de Chenôve ? Pourquoi celui de Marsannay-la-Côte est-il mieux "classé" ?

Chaque centre social est différent : selon son histoire, sa configuration, son développement. Mieux classé selon des critères financiers ou humains, effectivement c’est comparable ; sur le plan du projet social, chaque territoire a son propre projet en fonction des caractéristiques et des besoins du territoire. 
À Marsannay-la-Côte, le centre social a cette capacité à gérer un ensemble de services en direction de la petite enfance jusqu’aux seniors. Les autres centres sociaux n’ont pas forcément cette organisation-là ; soit la petite enfance est gérée par un autre service, soit la vie scolaire est gérée par un autre service. Le centre social Bachelard, lui, dispose vraiment de tous les services visant à répondre aux attentes des habitants quel que soit leur âge ! C’est pour cela que Monsieur le Maire souhaite que le centre social soit l’outil phare pour l’ensemble de la population de Marsannay-la-Côte.

-------------------------------------------

Nouveaux rythmes scolaires 2018-2019

Comme évoqué dans le précédent bulletin, la commune a reçu un avis favorable du Conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) du 13 mars dernier pour une répartition des heures d’enseignement hebdomadaires sur 4 jours à partir de la rentrée de septembre prochain.

Les horaires scolaires seront les suivants pour les quatre écoles de la commune les lundi, mardi, jeudi et vendredi :
- 8h45 à 11h45 avec ouverture des portails des écoles à 8h35,
- 13h45 à 16h45 avec ouverture des portails des écoles à 13h35.

La municipalité réfléchit actuellement aux différents temps d’accueils périscolaires et extrascolaires (mercredi) qui seront mis en place pour cette rentrée. Les familles seront tenues informées de ces nouvelles dispositions.

-------------------------------------------

L’accompagnement scolaire
en mouvement

Les animatrices et les bénévoles de l’accompagnement scolaire viennent en aide aux élèves de primaire qui ont besoin d’être soutenus dans leurs apprentissages. Cet accompagnement comporte des temps consacrés aux devoirs et des ateliers pédagogiques. Ces ateliers permettent d’éveiller la curiosité et de découvrir des choses de manière différente. Par exemple, lors de "Raconte-moi une histoire", les enfants, avec l’aide de Perrine, ont organisé une visite de la médiathèque Bachelard avec leurs parents et ont partagé leur lecture avec les bénévoles et les animatrices. À la suite de ces présentations et d’un grand jeu "Dessine-moi l’Afrique … !", préparé par le groupe d’Alice, parents et enfants ont dégusté les préparations concoctées par les enfants et les bénévoles qui avaient travaillé sur le thème de l’alimentation avec le groupe d’Élisabeth.
Les différentes actions ont aussi pour objectif d’éveiller tous les sens... pour le plaisir de tous !
Dans le cadre de "Soyons nature", les enfants découvrent “ces arbres pas comme les autres”. Une visite a été organisée à la “Fabrique de pain d’épices” pour découvrir une spécialité locale. Les enfants ont illustré cette visite et partagé un goûter, préparé par leurs soins, pour et avec leurs parents. À l’accompagnement scolaire, les enfants sont encadrés par six bénévoles et trois animateurs(trices).
► La réussite scolaire passe également par le plaisir d’apprendre et la présence bienveillante des bénévoles à leurs côtés favorise l’apprentissage des enfants suivis dans le cadre de ce dispositif. Si vous avez, vous aussi, envie de les aider, contactez-nous au 03 80 59 64 70. >>> CLAS <<<  

-------------------------------------------

Opération jobs d'été

Les jeunes de Marsannay-la-Côte peuvent se rendre au “point information jeunesse” (PIJ), situé au centre social Bachelard pour :
- consulter la base de données d’offres de jobs (uniquement consultable dans les PIJ) dans tous les secteurs : tourisme, animation, sports, services, aide à la personne, commerce et vente, agriculture, etc. ;
- obtenir des conseils pour la réalisation d’un CV ou d’une lettre de motivation ;
- consulter une liste des meilleurs sites de recherche de jobs d'été testés et vérifiés par nos soins ;
- obtenir le guide "Trouver un job en Bourgogne 2018" réalisé par le CRIJ Bourgogne ;
- participer au prochain atelier collectif proposé le samedi 26 mai 2018 de 10h30 à 12h30 : atelier simulation d’un entretien d’embauche
► Inscriptions et renseignements
✆ 06 77 03 27 19 ou ✆ 03 80 59 64 70
www.jobsdete-bourgogne.com

-------------------------------------------

Un dessinateur de presse au collège

Le 6 mars 2018, le collège “Marcel Aymé” accueillait le dessinateur de presse Rodho, invité par le “point information jeunesse” (PIJ), en collaboration avec le Centre d'information jeunesse de la Haute-Saône. Cette action s'inscrivait en continuité des interventions proposées au collège tout au long de l'année par la responsable du PIJ sur les thématiques : respect des différences, lutte contre le harcèlement, éducation aux nouvelles technologies et égalité filles-garçons.
Cet atelier a été proposé aux élèves de 4e pour réfléchir sur les relations hommes/femmes, la discrimination sexuelle et l'éducation aux médias.
La méthode de Rodho consiste à reprendre les codes d’une vraie rédaction d’un média. Les élèves découvrent les supports, leurs compositions, leur contenu, leurs lignes éditoriales. À partir de cette matière, des problématiques sont dégagées : la place des femmes dans ces supports, le nombre d’apparitions, le contexte de ces apparitions. Sur internet, quels rôles jouent-elles ? Quels sujets sont abordés ? Pourquoi ? Argumentation et écoute des avis des participants. Les sujets sont également traités à partir de la place de l’homme. Cette méthode a permis d’identifier, avec les élèves, leur façon d’appréhender et d’accéder à l’information et de pointer les pièges et les écueils à éviter dans leurs pratiques.
Les élèves devaient avant tout trouver un angle d’attaque pour traiter le sujet : humour, prise de position, décalage, etc. L’objectif est de soutenir un point de vue dans une discussion et de l'illustrer par le dessin, mais aussi et surtout de favoriser l’expression des jeunes sur la tolérance, par un travail collectif et individuel, en utilisant un vecteur artistique. Cet atelier a été d'une grande richesse pour ces élèves.

-------------------------------------------

Repas des seniors à la Table du Rocher

Le 6 mars dernier, une vingtaine de nos aînés s'est retrouvée autour d'un menu unanimement savouré et ont apprécié ce moment de convivialité. En raison de l'espace disponible le nombre de convives était limité à 20.
Au menu étaient proposés, mûrée, jus de fruits, mesclun de saison, toast aux rillettes de truite rose aux fines herbes, jambon braisé au Crémant de Bourgogne et ses garnitures, tarte tiède aux pommes et sa crème glacée, café ou infusion.

-------------------------------------------

Goûter d'anniversaire du centenaire de notre doyenne

Née le 19 mars 1918, Madame Régine François, dites Ginette, a toujours habité Marsannay-la-Côte. D'abord couturière avec sa sœur jusqu'au début de la guerre, elle a ensuite travaillé dans les jardins et les vignes familiaux.
Une vie aussi auprès des enfants.
Elle a, dans les années 1970, gardé plusieurs enfants (présents à l'anniversaire, cf. photo), mais elle peut compter sur ses deux fils, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants.
Une vie associative bien remplie
Avec sa sœur et 4 amies, elle a créé la section féminine de gymnastique dans les années 30 auprès de Monsieur Enselme. Les prémices de la Persévérante en quelque sorte.
Elle a passé son diplôme de secourisme à 50 ans et a tenu avec Monsieur Henri Berger des postes de secouristes pour diverses manifestations publiques, sportives ou festives.
Elle continue à s'intéresser à tout, même à la politique, la vie publique etc. Incollable aux questions des jeux télévisés Ginette, bon pied bon œil, a fêté ses 100 ans entourée de sa nombreuse famille le 18 mars dernier en présence du Maire de Marsannay-la-Côte.