Ville de Marsannay-la-Côte

Site officiel de la Ville de Marsannay-la-Côte


Développement durable et agenda 21

--------------------------------------------
La semaine Pataras et européenne
du développement durable
Ce rendez-vous européen a pris sur Marsannay un peu plus d’ampleur cette année. Le programme s’étendait du 25 mai au 8 juin soit 2 semaines. Transhumance en Suisse, malle à jeux "spécial création jeux en bois", marché bio, soirée "énergiques voisins" et les z’ateliers répar’café, un programme varié qui aura rassemblé (marché bio oblige) un peu plus de 900 personnes.
Transhumance en Suisse
Au départ de Verrières (Suisse) nos valeureux pataras de l’animation familles ont accompagné le troupeau en direction de l’estive située dans les hauteurs de Verrières de Joux (France). Passage de la frontière pour le troupeau accompagné de nombreuses personnes (environ 450 personnes) puis direction les hauteurs pour une belle randonnée au bout de laquelle une fondue attendait ceux qui s’étaient inscrits. Très belle découverte d’une pratique pastorale festive !
Malle à jeux "fabrication de jeux en bois"
Cette malle à jeux un peu particulière, a pris l’aspect d’un atelier bois. Jeux de construction et passe trappe ont été réalisés par des parents.
Le Marché bio
Nouveau rendez-vous initié par la municipalité, le 1er marché bio et local, du dimanche 2 juin a réuni 32 exposants. Pour la très grande majorité, les produits vendus étaient bio. Les enfants n’ont pas été oubliés avec trois stands qui leurs étaient dédiés : la ferme du Bâlon et ses animaux, l’atelier de création Gouliche (pâte fimo) et un stand jeux avec Créanim.
Fromages, pains, escargot, miel, glaces, mais également des produits issus de la récupération, chacun pouvait s’y retrouver. Seul le maraîcher n’avait pas pu se déplacer. Le beau temps et l’affluence étaient au rendez-vous assurant le succès de cette "première" : plus de 800 visiteurs ont ainsi arpenté l’allée de la maison de Marsannay. Une prochaine édition est déjà à l’étude pour 2020.
La soirée énergiques voisins
Pour rappel, l’objectif de cette soirée était de faire se rencontrer des habitants ayant réalisé des travaux d’isolation de leur maison et des habitants intéressés par ces futurs travaux.
Trois "témoins" étaient présents. Les résultats obtenus ont pu être partagés ainsi que les difficultés rencontrées.
Les personnes présentes ont souhaité mettre en place un groupe d’habitants désirant rénover leur maison et surtout se regrouper afin de pouvoir négocier le coût des travaux. Le groupe "Renov’action" est né. Un flyer a été distribué, par la suite, afin de permettre au plus grand nombre de rejoindre ce groupe. Entre la mi-septembre et début octobre, le groupe sera constitué et pourra entamer les démarches.
Les Z’ateliers répar’café
Pour la 3ème édition, les Z’ateliers proposaient un samedi complet avec pique-nique partagé. Au programme, un accueil toujours aussi souriant avec l’éternel café, des bricolos contents de se retrouver et de découvrir de nouvelles pannes. Une raison supplémentaire d’être heureux, un nouvel répar’acteur a rejoint l’équipe. Bienvenue à Nico.
Petite nouveauté constatée pour cette édition : les enfants croient en ces répar’acteurs et apportent leurs jouets. Bonne idée, mais les résultats n’ont pas toujours été au rendez-vous.
Prochaine édition à la rentrée. Si vous aussi vous souhaitez rejoindre cette équipe, n’hésitez pas à vous faire connaître !
Un grand merci aux acteurs mais aussi aux participants qui font de cette semaine du Développement Durable un rendez-vous important pour la commune.
 
--------------------------------------------
 
Troc fringues
Lancé en 2018 dans le cadre de l’Echang’heure avec les "Bobinettes" (groupe bénévole de couturières), cette journée permet à chacun de faire le tri dans ses placards. Et ça marche !
Ce rendez-vous est désormais très attendu par les pataras, et pas seulement par eux. En effet, cette journée dédiée au troc a rassemblé des gens de Nuits St George, Couchey, Perrigny, Chenôve, Dijon et Segrois.
Au total, 108 personnes se sont déplacées en mars dernier et le bouche à oreilles aidant, nous voici samedi 5 octobre autour de 140.
Petit rappel de l’organisation : le troc fringue a lieu au centre social et culturel Bachelard, de 10h à 17h en non-stop. Vous pouvez déposer jusqu’à 10 vêtements, chaussures, accessoires (pour adultes, ados et enfants, femmes et hommes), propres et en bon état.
En échange, vous pouvez repartir avec 10 articles maximum.
Les vêtements restants pourront soit être récupérer par leurs propriétaires, soit être remis au vestiaire solidaire du centre communal d’action social (CCAS).
Prochaine date le 21 mars 2020.
A vos armoires, prêt ? Triez !
--------------------------------------------
 
Après un peu plus d’un an d’existence,
l’échang’heure a fait son bilan

Le nombre d’inscrits sur Smiile continue d’augmenter mais l’outil "virtuel" ne répond pas toujours aux besoins de tous. Un tableau, accessible au Centre Social Bachelard, devrait prochainement voir le jour. Il permettra de mettre en lumière les besoins en service ou matériel de chacun.
Les prochains rendez-vous seront plus "ciblés" avec une thématique dégagée, le tout sur un temps d’animation plus court (1h30 environ). L’accueil de 3h proposé le samedi matin ne permet pas à tous de se rencontrer. En venant dès 9h et pour un temps court, vous ne pouviez rencontrer la personne venue à 11h.
L’échang’heure va donc évoluer et ceci grâce à vous qui le faites vivre. N’hésitez donc pas à venir nous dire ce que vous en pensez.
► Le troc fringue va faire son grand retour le 23 mars prochain, l’occasion pour vous de vider vos placards et de venir échanger vos vêtements. Pour rappel, vous pouvez apporter jusqu’à 10 vêtements et vous pouvez en reprendre autant.
► Le groupe des échang’heures vous propose un nouveau rendez-vous : "les Z’ateliers Répar’Café".
Le vendredi 8 février (de 17h30 à 20h) et le samedi 9 février (de 9h à 12h), 3 Z’ateliers vous seront proposés :
réparation vélo - réparation petit électroménager - couture
Pour mener à bien ces 3 Z’ateliers, les bricoleuses/bricoleurs et couturiers/couturières sont invités à se faire connaître et à venir nous aider. C’est l’occasion pour tous de se rencontrer et d’échanger autour d’un atelier.
Vous avez un vélo, un petit souci avec ? On peut peut-être regarder et voir ensemble ?
Un ourlet à faire, une réparation ?! Vous ne savez pas faire ? Venez, on peut vous montrer et faire ensemble ?
Un grille-pain qui fait du froid ?! Un petit électroménager qui ne s’allume plus ?! Et si on essayait de voir ce qu’il se passe, de trouver la raison et pourquoi pas de lui redonner une seconde vie ?!
L’échang’heure a été créé pour favoriser les échanges (matériels, service, savoir-faire…).
Les Z’ateliers Répar’Café donnent l’occasion de se rencontrer !
Vous savez faire !?
Rejoignez-nous !
Vous avez besoin d’un coup
de main ? Rejoignez-nous !
"Ensemble on est moins seul et… on y arrive toujours mieux !"
 
  
Conseils de Mr Dédé

Mister Dédé, ami des abeilles, a rencontré l'association Sage qui s'occupe des ruches présentes sur la commune et particulièrement Jean-Pierre, le "papa des abeilles du centre social Bachelard". A la question que l'on peut se poser sur ce qui peut aider nos amies productrices de miel, Jean-Pierre nous a révélé et conseillé les plantes nectarifères les plus importantes, issues de la documentation propre à SAGE.
Parmi les 4 500 espèces de plantes en France, 450 sont mellifères dont 30 le sont à un niveau élevé :
• noisetier, amandier (autostérile), pommier, tilleul, châtaignier, cerisier, prunier, eucalyptus, acacia, Mahonia du Japon.
• trèfle, pissenlit, romarin, thym, chardon, coquelicot, luzerne, sainfoin,
• sarrasin, myrtille, framboisier, groseillier, cassissier, robinier, bourrache, aubépine, ronce, centaure, lavande, colza, romarin, thym, menthe, bruyère, épilobes, callune, fuchsia, lierre, verge d'or, tournesol, souci.

Quand on parle des plantes mellifères, on pense surtout au printemps et à l'été mais en saison froide, certaines plantes sont indispensables : laurier-tin, lierre, noisetier, bruyère, prunellier, saule, bourrache, aster, gaillarde, molène et cléome.
Après ces conseils avisés, Jean-Pierre a rejoint les ruches dont il s’occupe.
Depuis que la rubrique existe, Mister Dédé se fait un devoir de transmission.
Ami(e)s Pataras, désormais, vous savez ce qui est bon pour nos amies les abeilles. La commune a adopté le “zéro phyto” ; ce qui a favorisé la sauvegarde de nos abeilles, à vous habitants de leur faire un bon accueil dans vos jardins.