Publié le Vendredi 5 mars 2021

D'environ une vingtaine de nids détectés en 2019, ce nombre a été multiplié par 3, voire 5 selon les secteurs de Côte d'Or (Montbardois, Châtillonais) en 2020. Les apiculteurs ont commencé cette année à signaler des ruches détruites par le frelon asiatique.

En Aquitaine, en Bretagne, en Normandie, les départements comptent actuellement plus de 3000 nids annuels à traiter, avec des conséquences qui dépassent largement l'apiculture : étals de denrée fraîches sur les marchés impossibles, vergers dévalisés, raisins percés et cuveries visitées, sans parler de la gêne constante pour les particuliers.

Des programmes de lutte ont été engagés comme en Normandie à l'aide des GDSA locaux et FREDON Normandie.

Plus modestement pour l'instant, le GDSA 21 avec l'aide de FREDON Bourgogne Franche-Comté voudrait effectuer en 2021 un recensement étendu des nids pour leur destruction avec un accent porté sur la destruction des nids primaires facile à faire lorsque la seule reine construit son nid (nid à détruire le matin très tôt ou à la tombée de la nuit lorsqu'elle est rentrée).

 

Pour signaler les nids de frelons asiatiques 
Numéro d’appel ✆  06 46 65 13 46

 

Affiche de lutte contre le frelon asiatique
Affiche de lutte contre le frelon asiatique