Ville de Marsannay-la-Côte

Site officiel de la Ville de Marsannay-la-Côte


Vie citoyenne

------------------------ 

Point sur le recensement de la population

L’opération de recensement de la population s’est déroulée du 17 janvier 2019 au 16 février 2019. Dix agents recenseurs ont sillonné les rues de la commune afin de distribuer, puis de récupérer, les questionnaires relatifs au logement et aux occupants. Un grand bravo aux agents recrutés pour assurer la mission : Murièle BILLET, Michel BILLET, Denis BORDOT, Marie-Claire DION, Aylin DOGAN, Anthony GAMET, Seher KAVAKLI, Clara MOURAT, Brandon ROYER et Marc URBANO. Grâce à leur sérieux et leur persévérance, un peu plus de 97 % des logements ont ainsi pu être recensés, dont 55 % ont procédé par internet.

------------------------ 

Installation de caveaux-urnes au cimetière communal

Fin janvier 2019, vingt caveaux-urnes (ou cavurnes) ont été installés au cimetière communal. Ces sépultures cinéraires sont destinées aux cendres des défunts. Il s’agit de petits caveaux construits en pleine terre dans lesquels peuvent être placées une ou plusieurs urnes funéraires. Ces nouveaux équipements permettent à la commune d’élargir l’offre des prestations disponibles sur son territoire. En effet, elle dispose d’un espace cinéraire comprenant plusieurs columbariums, d’un "jardin du souvenir" pour la dispersion des cendres, et, à présent, d’un lieu concédé à l’inhumation des urnes. Ces nouveaux équipements feront l’objet d’une prochaine tarification.
► Le pôle "administration générale" est à votre disposition au 03 80 54  09 00 pour vous apporter tout renseignement que vous jugerez utile.

------------------------ 

Information bruit

Afin de lutter contre les nuisances sonores, il est rappelé que, par arrêté préfectoral en date du 16 juin 1999, que la réalisation de travaux de bricolage ou de jardinage par des particuliers est réglementée. L’utilisation d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques est autorisée :

  • les jours ouvrables de 8 heures 30 à 12 heures et de 14 heures 30 à 19 heures 30,
  • les samedis de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures,
  • les dimanches et jours fériés de 10 heures à 12 heures.

En outre, Les propriétaires d’animaux, en particulier de chiens, sont tenus de prendre toutes mesures propres à éviter une gêne pour le voisinage, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive.

------------------------ 

 

Rappel sur la taille des haies

Il est rappelé que conformément à l'arrêté municipal en date du 3 novembre 2009 que les riverains doivent veiller à ce que leurs plantations ne débordent pas sur l’emprise routière et notamment sur les trottoirs engendrant une gêne pour la circulation. En outre, la hauteur maximale des haies qui délimitent les propriétés doivent être inférieure à 2 mètres.

------------------------ 

Témoigner de l'époque où
les vignes côtoyaient les maisons ?

Nous invitons toutes les personnes qui possèdent des documents liés à l'histoire viti-vinicole de la commune à contacter l'association IN DIVIO VERITAS, aux coordonnées ci-dessous. Le mot "document" est ici à prendre au sens large, puisque l'association recherche "des photos de vie ou de vendanges, des déclarations fiscales de récoltes, des actes notariés relatifs à la propriété des vignes, au rendement ou à la production, etc." L'association précise que toutes ces sources seront scannées et rendues à leur propriétaire. En plus de ce projet de collecte, Francis Roy,
Roland Bugada et Bruno Lautrey souhaitent réaliser une série d'interviews des habitants "en lien direct avec le milieu viticole" afin de récolter leurs souvenirs, leurs perceptions, de ce qu'ont pu être l'agglomération dijonnaise et la commune à l'époque où les vignes côtoyaient les maisons.
► Francis Roy par mail : roy.francis21@gmail.com ou au 06 46 50 47 20 | Roland Bugada par mail : roland.bugada21@gmail.com.

-------------------------

A savoir au sujet des compteurs Linky et Gazpar

Le déploiement des compteurs Linky et Gazpar a commencé sur notre commune et les courriers des habitants également. Sensible aux inquiétudes de ses administrés, la municipalité a rencontré les différents protagonistes.

Tout d'abord, il faut savoir qu'une circulaire de la Préfecture de région, en date du 22 mai dernier, indique que c'est une obligation fondée sur le droit européen notamment sur la directive 2009/72/CE du 13 juillet 2009.
En effet, le conseil municipal ne peut s'opposer au déploiement des compteurs Linky d'autant plus que la commune n'est plus compétente en matière d'organisation de réseaux de distribution publique d'électricité et de gaz puisque cette compétence a été transférée à Dijon métropole.
De plus, les délibérations et arrêtés des collectivités qui s'opposaient au déploiement des compteurs Linky ont été sanctionnés en référé et sur le fond par la juridiction administrative.
La circulaire aborde la notion d'ordre public, notamment par rapport au pouvoir de police du maire sur le fondement des articles L. 2212-1 et L.2212-2 du Code général des collectivités territoriales, précisant que le maire ne saurait adopter sur le territoire de la commune une réglementation des compteurs Linky destinée à protéger le public contre les effets des ondes émises par ces compteurs.
A la demande du conseil municipal, une réunion d’information a été organisée avec des représentants d'ENEDIS, de GRDF et de l'association "UFC que choisir". Cette réunion n'a pu être publique en raison du refus des représentants des deux sociétés.
Des questions ont pu être posées et tour à tour, chacun a pu répondre avec comme "contradicteur ou approbateur" le représentant d'UFC Que Choisir (union fédérale des consommateurs).

Pour les ondes, une différence apparaît entre Enedis et GRDF. Le premier utilise des ondes semblables à un téléphone portable et le second des fréquences semblables à une radio comme "France Bleu Bourgogne". Du côté de l'UFC, il y a peu de retour ni de recul sur les émissions des compteurs Linky. Des études, notamment de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, ne laissent pas apparaître un quelconque danger.
Concernant le remplacement des compteurs, l'opérateur doit assurer aux usagers le choix de refuser ou d'accepter. Si les compteurs sont situés à l’intérieur de la propriété, le changement ne peut s’opérer qu’avec l’autorisation des propriétaires.
L'un des points qui a semblé peu clair aux participants, c'est sur le coût pour les usagers. GRDF annonce qu'annuellement cela coûterait 3 € aux usagers. Enedis reste flou.

Nous vous recommandons de consulter le site de l'UFC "Que Choisir" pour recueillir plus d'informations.

► UFC-QUE CHOISIR DE CÔTE D'OR
Maison des associations - Boîte N 14
2 rue des Corroyeurs - 21000 DIJON ✉ contact@cotedor.ufcquechoisir.fr
✆ 03 80 43 84 56 - https://cotedor.ufcquechoisir.fr/ Facebook - UFC-Que Choisir Côte d’Or

 

--------------------------

Skate-park

Un nouveau venu dans le paysage Patara prendra place à côté du terrain multisports à proximité de la Maison de Marsannay
Dès la première réunion de sa mise en place, les membres du conseil municipal jeunes l’avaient annoncé parmi leurs projets.
Une première rencontre avec Benoît Caritey, directeur des services techniques, a suffi pour les convaincre que cela pouvait être possible. Une fois le budget voté pour l’année 2018, les élus du conseil municipal enfants (désireux eux aussi d’avoir un skate-park) et ceux du conseil municipal jeunes se sont retrouvés pour décider ensemble des modules à choisir.
Véritable jeux de construction, mêlé à un jeu de marchands, les jeunes élus rassemblés ont ajouté, retranché, calculé au plus juste, en fonction des prix des modules et du budget alloué.
Du papier à la réalité, en passant par les impératifs techniques et financiers, l’exercice aura été très enrichissant pour chaque jeune élu, prenant conscience de la complexité de mise en œuvre d’un projet.
Répartis en deux équipes les projets proposés étaient assez proches du projet final.
Après le "city stade", résultat d’un projet CME sous l’ancienne mandature, le skate-park rejoint les structures à destination des jeunes.

--------------------------

Bon voisinage : rappel sur le maintien des haies et trottoirs en "bon état de propreté"

Les propriétaires, locataires ou gardiens, sont tenus par temps de neige, de balayer celle-ci devant leurs façades, sur les trottoirs jusqu’au caniveau en dégageant celui-ci autant que possible, comme l’indique l’arrêté municipal n° 15 du 2 novembre 2009. Il y est précisé aussi, que, concernant l’entretien des plantes, "les riverains doivent veiller à ce que leurs plantations ne débordent pas sur l'emprise routière et procéder à l'élagage des arbres, arbustes et autres, ainsi qu'au recépage des racines. A défaut d'exécution, cette opération peut être effectuée d'office par la ville après mise en demeure restée infructueuse. Les feuilles provenant d'une propriété privée tombées sur le domaine public doivent être ramassées sans délai par le propriétaire ou son représentant".

--------------------------